Ensemble, protégeons notre beau lac Lyster et son environnement !

Renaturalisation des berges

Pourquoi renaturaliser les berges ?

Réponse
Principalement, le projet de renaturalisation des berges a pour but de protéger les berges de l’érosion causée par les bateaux et les glaces, de minimiser le réchauffement de l’eau et de réduire l’apport de sédiments dans le lac. Bref, la renaturalisation des berges du lac a comme objectif de remettre le lac dans l’état naturel qu’il avait avant qu’il ne soit exploité par les humains!

Sommaire
Ce grand projet consiste en une revégétalisation de l’ensemble des berges du lac Lyster en visant plus particulièrement les secteurs problématiques identifiés lors des inventaires réalisés en 2012 et en 2018.  Il permettra de préserver la qualité des rives et de l’eau du lac en formant une barrière naturelle aux sédiments transportés lors de fortes pluies et lors de la fonte des neiges au printemps.

Le 23 avril 2019, la Ville de Coaticook a adopté le règlement no 6-1-64 «Règlement modifiant le règlement de zonage concernant la renaturalisation des rives du lac Lyster».
Ce règlement vise à mettre en place une bande riveraine naturelle ou renaturalisée de cinq mètres calculée à partir de la ligne des hautes eaux, ainsi qu’une bande de 3 mètres d’un cours d’eau situé dans le bassin versant du lac Lyster et interdit l’épandage d’engrais et de pesticides. il entrera en vigueur le 23 avril 2020.

Pour aider les propriétaires de terrains visés par ce règlement, l’association pour la protection du lac Lyster (APPLL) a mis en place, en collaboration avec la Ville de Coaticook, le programme «Revégétalisation des berges du lac Lyster» offrant des conseils pour la renaturalisation et la revégétalisation des rives du lac Lyster.

La longueur totale des berges du lac est de 7118 mètres dont 834 mètres sont occupés par le mont Pinacle qui ne nécessitent aucune revégétalisation (pierrier).
Considérant une profondeur de la zone de revégétalisation de 5 mètres et une largeur moyenne de 5 mètres par terrain laissée vacante pour un accès au lac, la surface totale de revégétalisation est de 21355 mètres carrés.
Selon les données colligées en 2012 et en 2018, 15888 mètres carrés sont déjà végétalisés, ce qui laisse 5467 mètres carrés à renaturaliser
Il faut prévoir un arbuste par mètre carré, soit un total de 5467 arbustes pour réaliser 100% de la revégétalisation.

Trois variétés de végétaux sont proposées, le myrique beaumier, la spirée latifolia,  et le potentille.
Ce projet, entièrement géré par l’APPLL, s’étend sur 3 ans, 2019, 2020 et 2021.

Pour voir le projet en images, ouvrez la fiche du projet.

Pour savoir comment planter vos arbustes, regardez le guide de plantation.

Pour savoir comment aménager votre bande riveraine, voyez des exemples d’aménagement.

 

Cliquez sur l’année pour en avoir le bilan complet

Allez directement à la source... de l'information

grâce à l'infolettre de l'APPLL !