Ensemble, protégeons notre beau lac Lyster et son environnement !

Myriophylle en épi

Les envahisseurs sont là… ATTENTION!

Pour plusieurs raisons, bonnes et mauvaises, l’humain déplace les plantes et les animaux de leur habitat naturel!
Au Québec, environ 30% des espèces de plantes et 5% des espèces d’animaux sont exotiques .
Heureusement, les espèces exotiques ne sont pas toutes envahissantes.

Les animaux envahissants les plus connus sont : l’agrile du frêne, la coccinelle asiatique et la moule zébrée.
Depuis 2006, la communauté internationale a obligé les navires  à saler les ballastes pour tuer toute vie d’eau douce.
Cela a bien fonctionné.  Aucune autre espèce n’a été introduite depuis dans les grands lacs par les bateaux.
Certaines espèces sont cependant entrées au pays par d’autres moyens dont les aquariums et les animaleries!


Quant aux plantes envahissantes les plus connues, ce sont le roseau commun et le myriophylle à épi !
Le Myriophylle à épi, que voici, est malheureusement présent au lac Lyster.
L’éliminer relève du rêve, cependant, ensemble, nous pouvons contrôler sa croissance.

Le myriophylle à épi, j’évite de le couper.

Le myriophylle à épi est une plante « zombie ».  Si elle est coupée elle repousse ailleurs!

Le myriophylle à épi s’attache aux hélices de bateau et voyage trop facilement entre les plans d’eau mais ne résiste pas à un lavage intensif

Le myriophylle à épi est un danger pour la santé du lac Lyster. Il faut contrôler sa croissance et tenter de l’éradiquer. Elle empêche toutes autres plantes aquatiques de pousser. Elle est envahissante et devient un obstacle pour la pratique des activités nautiques.

Le myriophylle à épi détruit les habitats des poissons car ils ne peuvent plus s’aventurer dans les herbiers qui deviennent denses et opaques, et la lumière ne peut plus les traverser.

Il y a actuellement dix herbiers de myriophylle à épi dans notre lac.

ALORS…
1) Je localise les herbiers sur la carte…
2) J’évite de circuler à travers le myriophylle à épi car un coup d’hélice de moteur ou un coup de pagaie et le myriophylle se propage!!!

3) Je m’assure que chaque embarcation qui arrive au lac, quelle qu’elle soit, à moteur ou à rames, passe à la station de lavage, située à coté de la plage municipale (voir photos ci-dessous).

Station de lavage du lac Lyster

Allez directement à la source... de l'information

grâce à l'infolettre de l'APPLL !